L'oberythmée

  • Imprimer

L'obé rythmée (obéissance rythmée) est un sport canin, dans lequel le chien évolue avec son maître avec qui il présente une chorégraphie en musique.

Loin d'être un numéro de chien de cirque, le but est de mettre en évidence la complicité entre le chien et le maître. Il s'agit d'une discipline sportive dérivée directement de l’obéissance “classique”, et elle devrait être reconnue comme telle. D’ailleurs, le Kennel Club anglais vient d'accorder à l’obéissance rythmée le statut de sport canin officiel en Grande-Bretagne, et en Belgique le sport a également reçu l’accréditation officielle. Cette discipline est aussi appelée « freestyle » (origine américaine), ou « heelwork to music » (origine anglaise) ou encore « dog dancing » (en Belgique). Cette discipline a été officiellement reconnue en France par la Société centrale canine (SCC) en 2005 et s’organise grâce à la Commission nationale d’éducation et d’activités cynophiles (CNEAC).

Il s’agit d’éducation canine, dans un style libre et sur fond musical, avec le double objectif : se faire plaisir et avoir un chien obéissant ; discipline dynamique et ludique où l’équipe maître et chien forme un couple en parfaite harmonie.

Dana article obe

L’objectif de l’obérythmée est de diriger son chien sur une musique, de l’obéissance donc, mais aussi de la créativité, du dynamisme, de la fluidité pour que la chorégraphie soit réussie. C’est aussi et surtout une nouvelle manière de bouger avec son chien. Si la discipline a eu des difficultés à se lancer en France, elle connait aujourd'hui un essor sous l'impulsion de formateurs et de compétiteurs motivés.

Rassurez-vous pas d’âge pour commencer : jeune chiot ou vieux toutou, avec ou sans lof, du géant au chihuahua, seront toujours partant pour s’amuser avec leur maître. Le chiot peut commencer l'apprentissage des mouvements de base dès son plus jeune âge. Les exercices réalisés ne présentent aucun risque pour le chien après un échauffement adéquat, sauf évidemment, ne pas faire effectuer à un chiot n'ayant pas fini sa croissance ou à un vieux chien, des exercices mobilisant le dos et les hanches, ou des sauts forçant sur les articulations, surtout chez le chiot.

Source (Wikipedia)